Vue sur Melbourne de la Péninsule de Bellarine

Aujourd’hui, nous visitons la péninsule de Bellarine (Bellarine Peninsula), à l’ouest de la baie de Port Phillip. Une promenade de Portalington jusqu’au phare du Point Lonsdale, en passant par la ville de Saint Leonards et de Queenscliff.
Située à 1 h 30 de Melbourne, cette destination, moins connue, offre des plages de pêches et de baignades, de jolies promenades dans les marais au milieu des oiseaux, des vues magnifiques sur la mer et même sur la ville de Melbourne.

La première destination de notre road trip du week-end, c’est Portalington. À bord de notre van aménagé, nous traversons les terres depuis Geelong pour arriver sur la côte. Le temps n’est pas au beau fixe, le ciel est gris et il pleut même de temps en temps.

 La péninsule de Bellarine : Portalington

Ce premier village est une grosse station balnéaire. C’est une jolie ville avec de vieux bâtiments historiques et de nombreux parcs munis d’abris ombragés en bordure de mer. Cependant, la météo automnale, couverte et fraiche, n’est pas idéale pour la baignade… De plus, ces parcs se trouvent entre la rue principale de Portarlington (Newtown street), et la mer. Quitte à s’arrêter prendre un café, autant le boire face à la baie…
Donc, après un rapide coup d’œil sur le grand hôtel construit en 1850, nous continuons notre route sans trop nous attarder.

La péninsule de Bellarine : Saint Leonards

La route entre Portalington et Saint Leonards est bordée de maison et ne vaut toujours pas vraiment la peine de s’arrêter.

La jetée de Saint Leonards et sa vue imprenable

L’arrivée au centre du village de Saint Leonards (comprends l’endroit où les routes convergent) est assez banale. Ce qui l’est moins, c’est la vue depuis la jetée !
Le panorama sur Melbourne (à 35 km de l’autre côté de la baie) est impressionnant, même avec ce ciel nuageux.

Lever du jour sur Melbourne - Péninsule de Bellarine

La réserve de Edwards Point

Un peu plus loin, la réserve de Edwards Point est notre spot de promenade de l’après-midi. La ballade traversent le marais salin avant de longer la plage pour revenir au parking. Les chemins aménagés sont remplis d’oiseaux et de plantes marines.

Émilie a même repéré une plante qui ressemblait aux salicornes de chez nous. Des plantes comestibles qu’on trouve sur les côtes normandes (aussi appelées « oreilles de cochon »). Malheureusement pour nos papilles (ou pas), la pluie ne nous a pas laissé le temps de les ramasser.

Le Saint Leonards Hotel

Bien trempé, on décide d’aller se réchauffer au pub de l’hôtel du coin (en face de la jetée). Nous passons, donc, la fin de la journée à boire de la bière australienne avec de nouveaux amis australiens. En plus, nous sommes chanceux, ce soir, il y a un concert… australien. 😊

Il y a un camping gratuit avec des toilettes un peu plus loin sur bluff road, juste après le terrain de tennis, avant le terrain de camping officiel.

Saint Leonards au lever du jour

La météo de cette seconde journée n’est plus du tout la même qu’hier.
Réveillés de bonne heure, nous profitons du lever du jour pour nous promener le long de la mer.
Sous le soleil, la vue sur Melbourne est encore plus impressionnante que la veille.

L’eau est assez claire pour y voir les poissons se balader, en dessous de nous, et c’est ici qu’on a vu notre première raie !

Un ami, qui vit dans les environs, nous a expliqué que le coin est idéal pour le snorkeling (la plongée en apnée). En regardant l’eau, on comprend vite pourquoi !

 

La péninsule de Bellarine : Swan Bay

On reprend la route, sous le soleil, pour rejoindre Queenscliff et Point Lonsdale, la pointe de la baie de Corio.
La route, bordée de lac et de marais, est un véritable plaisir pour les yeux.Les mouettes sur la Péninsule de Bellarine

La Swan Bay (baie des cygnes) est remplie de pélicans, de mouettes, de pingouins et autres animaux marins qui font leurs provisions avant l’hiver. Nous passons l’après-midi à nous arrêter le long de la route pour regarder les oiseaux chasser.
Leur agilité à attraper les poissons, chacun, à leur façon, est vraiment impressionnante.

Swan Bay - La Péninsule de Bellarine

 La péninsule de Bellarine : Queenscliff

Finalement, petit à petit, nous arrivons à Queenscliff. Au premier abord, le village ne paye pas de mine et a l’air plutôt résidentiel.
En fait, la partie intéressante de la ville se trouve en bordure de mer, à proximité du ferry qui rejoint Sorrento, de l’autre côte de la baie.

La ville abrite aussi le vieux fort ainsi qu’un musée de la marine et un musée d’histoire.
Attention, les musées ferment vers 16 h et le fort ne se visite qu’avec un tour organisé deux fois par jour.
(Ne fais pas comme nous et vérifie les horaires d’ouvertures sur internet avant d’arriver sur place.)

Mais, la déception n’est pas longue, la vue, depuis la gare maritime, est très jolie. En plus, le fish & chips, un peu plus loin, à côté du port de plaisance, sert la bière de la brasserie Prickly Moses, la brasserie de la ville.

(Ce n’est pas une bière belge, mais) leur Summer Ale est agréable et rafraichissante.

La péninsule de Bellarine : Point Lonsdale

Nous finirons la journée au phare de Point Lonsdale. C’est la meilleure vue pour regarder les gros paquebots quitter Melbourne et la baie de Port Phillip.
Nous y sommes restés jusqu’au coucher du soleil.
La vue, depuis le pied du phare qui s’illumine, avec d’un côté la mer calme de la baie et de l’autre les vagues puissantes des premières plages de la Great Ocean Road est imprenable.

Nous rentrons à Geelong dans la nuit, plus impatient que jamais de reprendre la route. La prochaine étape, c’est la fameuse Great Ocean Road, en direction d’Adélaïde et de nouvelles aventures !

ENJOY !

Notre aventure te plait ?
Abonne-toi à nos réseaux sociaux !