, ,

Les immanquables pour visiter les Grampians National Park (Australie)

Visiter les Grampians National park
Temp de lecture approximatif : 5 minutes et 21 secondes

Le parc national des Grampians est une chaine de montagnes du Victoria Australien. Panoramas, promenade et chute d’eau, voici les immanquables à visiter.


Les Grampians national park se trouve à 260km de Melbourne. Nous avons rencontré plusieurs personnes qui l’ont fait en une journée. C’est beaucoup de routes, mais la découverte des routes australiennes, c’est déjà tout un dépaysement !

Cela dit, je conseille tout de même de prendre un peu plus de temps sur place, ça en vaut la peine !

Mieux qu’un sommaire, voilà la carte des endroits que nous allons visiter :

Halls Gap, petit village au pied des Grampians

Le village touristique de Halls Gap (comprends, le village de campings des Grampians national park), au pied de la montagne, est très bien équipé. On y trouve des restaurants, des glaciers, une supérette et une multitude de magasins de souvenirs.
Un tour par le bureau d’information et c’est parti. Ils sont vraiment compétents et connaissent bien l’état des routes (le guide des Grampians disponible au bureau d’information, en format numérique, ici).
Il vaut mieux jeter un œil à ce guide avant de se mettre en route pour visiter les Grampians. En effet, il y a régulièrement des routes fermées à cause des incendies ou des inondations.

En route pour visiter les Grampians National Park

Pour visiter les Grampians, il n’y a qu’une route. Elle passe d’un côté à l’autre du massif et tout le long, il y a des arrêts bien balisés avec des points de vue à visiter. Certains parkings t’amènent à de plus ou moins courtes promenades qui sont indispensables pour réellement découvrir ce petit bout de montagne.

En quittant le village de Halls Gap, la route grimpe assez fort. Ce ne sont pas des montagnes comme on connait en Europe, mais c’est quand même (un peu) des montagnes… 😀

En arrivant sur un premier plateau, on découvre un paysage très différent d’en bas. Un incendie a ravagé la moitié du Grampians National Park en 2005 et la nature repousse petit à petit.

Les eucalyptus des Grampians

Vu l’odeur et la forme des feuilles, ce sont bien des eucalyptus, mais les troncs sont encore noirs et les branches forment des buissons tout au long des troncs. Le paysage, tout comme l’ambiance, est très particulier !

Le Balconies

Premier arrêt au rocher qu’on appelle le Balconies (l’endroit que tout bon globe trotter qui visite les Grampians doit avoir en photo 😉 ).
Après une courte balade en forêt, on arrive sur une plateforme qui offre une vue sur tout le sud du massif. Si tu tournes la tête sur la gauche, tu verras le fameux rocher. Pour faire cette photo, nous avons dû enjamber la barrière. Ce n’est, évidemment, pas conseillé, mais si tu restes prudent et que tu fais un peu attention, les risques sont limités. 😉

Le Balconies des Grampians national Park

Le Boroka lookout

Nous sommes, ensuite, passés de l’autre côté de la montagne, pour prendre le déjeuner. Le Boroka lookout offre une vue sur la partie nord des Grampians et sur le lac près duquel nous avons l’intention d’aller promener. Le spot est magnifique et parfait pour prendre un café au soleil. (Les chaises ne nous appartiennent pas, elles nous attendaient là.)

Le Boroka lookout des Grampians national park

Promenade dans les « montagnes » australiennes du Grampians national park : The Pinnacle

Après quelques minutes en voiture, nous arrivons au lieu de départ de notre promenade, le Wonderland Car park. Nous prenons un peu d’eau et démarrons.
La promenade commence par un joli passage dans ce qui ressemble à un petit canyon (Émilie en me relisant me dit que le nom de la promenade est, en fait, « Grand Canyon » 🙂 ).
C’est ombragé. Ça fait du bien avec le soleil qui commence à taper et la température à grimper.

Les pierres ont des formes arrondies. Ce n’est pas aussi brut et tranchant que les montages qu’on connait, c’est plus doux et ça prend parfois des formes assez uniques (Émilie voit, dans les pierres, encore plus d’animaux que d’habitude, on se limitera à te montrer Kermit la grenouille et le terrain de jeu de super Mario.)

Dans le même temps, c’est assez vert et boisé. On dirait presque une ruine de montagne qui a été usée et dans laquelle la nature s’est réinstallée. Le côté enfermé de l’endroit amplifie encore cette impression.

À la fin du canyon, un escalier nous ramène dans des paysages plus ouverts.

Le chemin bordé d’eucalyptus serpente entre deux montagnes en grimpant doucement. On n’est vraiment pas les seuls touristes, mais on croise aussi beaucoup de petits animaux locaux (comme ce « Jean des pierres » qui prend le soleil).

Les Jean Pierre au Grampians national park

Nous continuons à monter et nous arrivons dans une sorte d’escalier-couloir qui rétrécit petit à petit jusqu’à ne laisser la place que pour une personne. C’est incroyable de constater à quel point les Australiens sont respectueux et attendent patiemment que le chemin se libère.

À notre tour, nous empruntons ce chemin et arrivons sur un énorme plateau qui se termine par la falaise. Une excroissance rocheuse dépasse de celle-ci, sur laquelle a été posée une plateforme d’observation pour nous, touriste. C’est ça, le fameux Pinnacle.


Le point de vue surplombe toute la plaine. Voir aussi loin fait se sentir tout petit ! !

Nous profitons de l’endroit quelques instants.
Nous nous rafraichissons un peu (la prochaine fois, il faudra prévoir beaucoup plus d’eau ! !) et remettons une couche de crème solaire, avant de reprendre le chemin en sens inverse.
La descente est assez rapide. Est-ce le soleil, la montée ou la découverte qui fait qu’on a mis 2 heures pour grimper et 30 minutes pour descendre ? Probablement un peu des trois… 😉

Pense à prendre beaucoup d’eau avec toi pour tes promenades !
Quand on dit qu’il fait très chaud en Australie, ce n’est vraiment pas une blague. Pour deux heures de promenade, on n’a pas eu assez avec une grande bouteille d’eau.

Les Mackenzie falls

C’est un autre immanquable du Grampians National Park. Le chemin pour arriver aux chutes Mackenzie est agréable. Il longe l’eau et on arrive à la chute principale par le dessus de celle-ci. Cela donne des points de vue originaux (même si on ne voit pas derrière le mur d’eau 🙂 ). La chute est à l’intérieur d’une gorge dans laquelle le chemin continue.

C’est vraiment paisible et agréable. Même s’il y a beaucoup de passage, il est facile de s’écarter un peu pour profiter du calme de l’endroit.

Le Reed Lookout

coucher de soleil au Grampians national park

Le soleil se couchant tôt en Australie, nous remontons à la voiture pour aller voir le coucher de soleil depuis le Reed Lookout, le point culminant de la promenade touristique des Grampians. Il se situe juste à côté du rocher Balconies. Nous aurions pu le visiter en même temps que le premier, mais nous avons préféré le garder pour le coucher de soleil et on n’a pas regretté.


La vue de la vallée entre les montagnes prolongée par la plaine est à couper le souffle. Nous en profiterons pour prendre l’apéro en regardant le monde s’endormir sous nos pieds, avant de redescendre dans les plaines.

C’est alors le bon moment, après une journée bien remplie, pour reprendre le chemin du retour, la tête dans les montagnes, ou rejoindre le camping gratuit (plantation) qui se trouve à quelques kilomètres du village en attendant le lendemain pour explorer le parc en dehors des sentiers battus.

As-tu le projet de t’y rendre ? As-tu fait d’autres promenades dans les Grampians ? Quelles ont été tes impressions ?
Raconte-nous tout ça en commentaire !

Notre aventure te plait ?
Abonne-toi à nos réseaux sociaux !

  • Servant

    bonsoir merci pour ces conseils.
    nous devons nous y rendre ma petite famille et moi même fin janvier . j’ai deux enfants de 6 et 10 ans.
    penses tu que cela est accessible avec un petite fille de 6 ans ?
    merci d’avance de ton aide
    céline de Nouvelle Calédonie

    • Bonjour Céline,
      Content que mes conseils puissent servir !
      La seule chose
      qui pourrait me paraitre plus difficile à réaliser avec une petite de 6 ans est
      la promenade.
      La première partie, le grand canyon, est accessible et très
      jolie, ça, c’est certain.
      La suite est faisable, mais cela sera peut-être un
      peu long.
      Cela dit, c’est plein de chouettes rochers pour jouer à
      cache-cache, de petites grottes avec un peu d’ombre et pour finir, le « couloir
      » de la dernière portion avant le plateau peut être assez amusant
      aussi…
      Nous, en tout cas, on s’y est amusé comme des enfants…
      😉
      C’est vraiment la distance et le dénivelé qui me font
      hésiter.

      L’office du tourisme de Halls Gap devrait pouvoir vous en dire
      plus sur les promenades idéales avec des enfants.
      Pour le reste, tout est
      accessible et réalisable avec des enfants. Le village est très familial avec ses
      aires de jeux sur les endroits de pique-nique. Il y a au moins une journée à
      passer avec tes rejetons là-bas. Plus, si vous vous aventurez dans la partie
      plus sauvage du parc…

    • Servant

      merci beaucoup !!!

  • sophie

    la promenade dans les montagnes ou est sont point de départ sur la carte? vous nous avez donné envie ….

    • Tant mieux, 🙂 allez vous y promener, vous ne le regretterez pas ! ! ! 😉
      Nous, on a démarré du Wonderland carpark mais je pense que c’est faisable depuis le sundial carpark aussi. La promenade est sans doute un peu plus courte et ne passe pas par le grand canyon…
      Pour trouver les car park, c’est pas compliqué. En démarrant de halls gap, il n’y a qu’une seule route et tout est indiqué !

  • Laetitia

    Aaah le petit Jean 😉
    La cascade est magnifique et votre photo d amoureux trop mimiii !

    • la cascade, c’était juste un endroit enchanteur ! et puis on a profité d’avoir un photographe pour faire une jolie photo 😉