camping geelong Victoria Australie
Temp de lecture approximatif : 2 minutes et 30 secondes

Le camping est la solution idéale lorsqu’on cherche à s’installer dans une ville, qu’on vient de trouver du travail ou qu’on veut être certains de bien dormir. Dormir dans les rues et se doucher à la piscine publique, c’est sympa, mais ce n’est pas toujours l’idéal.

Avant tout, un petit résumé de la série « Dormir en Australie : comment on fait ? » :
– Le camping sauvage (en campervan) : la liberté de mouvement et possibilité de dormir dans des endroits sensationnels et tout ca gratuitement
– le backpack / auberge de jeunesse : les rencontres, les partages de bons plans mais en partageant son intimité et en dévelloppant une relation d’amitié folle avec ses bouchons d’oreilles.
Aujourd’hui, encore une nouvelle possibilité :

Dormir en Australie : comment on fait ? épisode 3 : Le camping (payant)

Barwon river caravan parkNous étions venus en Australie pour vivre 1 an en campervan. Lorsque j’ai trouvé du travail, nous avons donc emménagé au camping. C’était à Geelong, nous avons suivi les recommandations des collègues et avons « emménagé » au Barwon River Tourist Park, le camping « Big 4 » à 10 minutes du waterfront (15 si tous les feux sont rouges…). Nous en avons fait beaucoup d’autres depuis. jumping pillow

Le principal avantage d’un « vrai » camping par rapport au camping sauvage est la garantie de ne pas se faire déloger la nuit, ensuite l’accès facile à une douche, à de l’électricité (ça, on peut l’avoir facilement dans la rue aussi) et parfois à une cuisine avec un réfrigérateur (ça, ça devient très intéressant) et même une piscine ou un accès internet. En plus de tout cela, à Geelong, nous avions un jumping pillow qui faisait la joie d’Émilie.

Tous ces avantages ont malgré tout un prix ! Sans électricité, tu pourras, peut-être, trouver un camping aux alentours de 15 $ dans les petits villages. Par contre, il te faudra débourser entre 25 et 35 $ minimum pour un emplacement avec électricité.
À Geelong, nous payions 35 $/nuit (prix « long séjour ») pour tous le confort cité plus haut excepté internet. Nous avions une « chambre particulière » dans le van et un morceau de gazon avec 2 arbres pour suspendre le hamac, mais ça fait tout de même 245 $/semaine !

Je n’ai pas trouvé de comparateur de camping, ni même un endroit ou ils sont tous listé. Wikicamp (dont je parle dans mon article sur le camping sauvage) affiche aussi les campings payants. Il est possible de consulter les commentaires et les prix. Ce n’est pas toujours fiable, mais cela nous a permis de trouver 2 campings en promotion très intéressants !

Voilà, tout est dit… Excepté peut-être l’anecdote 😉
Tout peut tellement changer d’un camping à l’autre… Lors de notre passage a Katherine (dans le nord de l’Australie), nous nous sommes arrêté dans un endroit très particulier ou après avoir payé on nous a annoncé que les canalisations avaient un problème et qu’il n’y avait donc pas d’eau (le problème a été résolu dans la soirée et on a donc pu prendre une douche et remplir les bidons), ensuite les voisins qui picolent et finissent par se taper dessus dans la soirée et en partant, on s’est rendu compte qu’une colonie de fourmis avait élu domicile dans le camion ! ! C’était LA nuit parfaite 😀
Et toi ? Quelle est ta meilleure anecdote au camping ?

Si tu aimes nos articles, que tu veux être sûr de ne pas rater les suivants, abonne-toi à la newsletter, like notre page Facebook ou suis-nous sur Google+.

Et si en plus, tu veux nous aider à faire évoluer le blog et nous motiver, partages avec tes amis ou commentes ici juste en dessous !

ENJOY ! !

Notre aventure te plait ?
Abonne-toi à nos réseaux sociaux !