Road trip Australie Great Ocean Road GOR Memorial Arch

Le Memorial Arch, c’est l’entrée de la Great Ocean Road, le début d’une route mythique, mais pas seulement. C’est surtout un monument hommage aux morts de la Grande Guerre, construit par leurs compagnons de combats, lors de leur retour au pays.

Peu de guides présentent la Great Ocean Road comme telle, mais la great ocean road est le plus grand monument aux morts du monde en l’honneur des nombreux militaires australiens tombés pendant la Grande Guerre. Le Memorial Arch est la pour le rappeler !

Ce sont leurs camarades de tranchée qui ont bâti cette route lorsqu’ils sont rentrés au pays. Le Memorial Arch est là pour rappeler le sacrifice de l’Australie entre 1914 et 1918.
Entre réhabilitation des anciens soldats et initiative privée, l’entreprise commence en 1919 et 3000 hommes vont y travailler pendant plus de 10 ans.
La côte du Victoria était très sauvage. Un des objectifs de cet ouvrage était de permettre l’accès à des colonies et petits villages jusque là très isolés.
Fait insolite, durant les premières années, la chaussée était payante pour rembourser les travaux.

Le Great Ocean Road Heritage center :

Au centre d’information de Lorne, on trouve des photos de la construction de la route, à la pelle, à la pioche et à la dynamite. On voit que sur certaines portions très abruptes, l’ouvrage a dû être vraiment périlleux.
Bien que l’accès aux camps était difficile, son organisation était très moderne. Le soir, après leurs heures, les ouvriers pouvaient profiter de gramophones, piano, journaux… (et même de l’alcool lors du naufrage d’un navire à proximité !)

Une exposition permanente sur l’histoire de la Great Ocean Road, est visible au bureau d’information de Lorne. Tu y découvriras des photos, accessoires et récits sur les conditions de travail et la construction de cette route mythique. Si l’histoire de la Great Ocean Road t’intéresse, je te recommande cette courte visite (gratuite).

Le Memorial Arch est donc l’entrée du plus grand monument du souvenir au monde (243 km tout de même), mais surtout un hommage à tous les travailleurs qui ont permis la construction de ce chef d’œuvre.

ENJOY ! !