,

Des projets pour notre Camper Van Australien

Temp de lecture approximatif : 4 minutes et 7 secondes

Le projet d’aménagement du van nous tourne dans la tête depuis un certain temps maintenant. Mais, il a fallu qu’on prenne le temps pour réfléchir correctement à ce qu’on ne voulait plus, ce qu’on allait construire à la place et enfin comment on allait le réaliser. Voilà le début de nos idées et nos premiers plans. Après, il n’y aura plus qu’à construire…


Nous avons donc pensé notre projet par étape.
Pour que tu puisses te rendre compte de ce qu’il y avait avant, je t’expliquerais d’abord comment était le van avant et ce qui nous gênait dans l’installation précédente.
Je te parlerais ensuite de nos projets de construction et de ce qu’on espère arriver à construire, avant de te montrer nos plans définitifs (on l’espère…)
Tu te doutes que l’article suivant te racontera la construction alors reste avec nous 😉

N’hésite pas à aller consulter nos autres articles sur comment choisir et comment acheter un van en Australie ou encore sur les bases du vocabulaire automobile anglais dans notre dossier comment acheter un van en Australie

Avant :

Nous avions acheté le van aménagé. Mais, nous nous sommes vite rendu compte, lors de notre premier road trip échoué sur la Great Ocean Road, que le plombier qui nous l’a vendu n’avait jamais vécu dedans et l’avait aménagé pour le revendre plus cher.
Il ressemblait à ça :

Concrètement, il était invivable pour les raisons suivantes :
Le matelas est trop gros et trop haut. Donc impossible de se tenir assis dessus pour manger, lire ou quoi que ce soit d’autre. C’est soit couché, soit dehors, résultat, soit on a mal au dos, soit on brûle au soleil !
Pour info, le cancer de la peau est le cancer le plus diagnostiqué en Australie (source : le site officiel de l’office du tourisme d’Australie), la faute au trou de la couche d’ozone (source non officielle) .
Les rangements sur les côtés sont très pratiques, mais ne laisse pas assez de place dans le lit. 30cm de chaque côté, sur un matelas de 150cm, ça laisse 90cm pour dormir. À deux, c’est étroit et peu confortable.
On en a démonté une peu de temps après notre départ, c’est mieux, mais ce n’est pas encore le top. Cela dit, on aime beaucoup cette utilisation de l’espace, on l’intégrera donc dans notre nouvel aménagement, mais différemment.
Le frigo n’en est pas un, c’est un “eski” (une glacière en français). Il est grand, mais le pack de glace pour le rafraichir coute 3$/pièce…  On veut au moins de l’eau fraiche pour traverser le désert. Ce sera donc un achat à prévoir.

Voilà les principales critiques au départ.
Le point positif, qu’on va garder, ce sont les leds au plafond qui nous procure une très bonne lumière à l’intérieur.

Le projet :

D’abord, ce n’est pas le premier aménagement que je fais. J’ai, en Belgique, des amis qui aiment beaucoup bricoler des aménagements et un en particulier qui m’avaient beaucoup aidé tant pour la réflexion que pour la réalisation de mon premier van (il se reconnaitra 😉 ). J’ai toujours en tête ses conseils avisés et nous avons  plusieurs idées en plus, sur ce que nous voulons et comment le réaliser.
Pour l’outillage, nous avions rencontré des “locaux” exceptionnels qui nous ont prêté foreuse, scie sauteuse, disqueuse… C’est déjà un problème de moins !

Une chose est certaine, nous voulons beaucoup d’espace “habitable”. Pour y arriver, voilà ce à quoi on a pensé  :

  • source de l'image : www.laredoute.com (section litterie/ matelas BZ)

    source de l’image : www.laredoute.com (section literie/ matelas BZ)

    Un canapé-lit convertible pratique et facilement repliable.
    (Dans la majorité des vans, les gens ne mettent jamais le canapé tellement c’est galère.) Nous pensions à un système de BZ. Il a fallu beaucoup y réfléchir pour le mettre en place, mais nous y sommes arrivés.

  • Un frigo et une seconde batterie
    On veut pouvoir garder du frais quelques jours. Avec les températures australiennes, il faut que le frigo tourne tout le temps. Pour cela, la batterie est indispensable.
  • De l’espace de rangement suffisant pour ranger nos affaires, nos 2 guitares (c’est fragile et ça prend de la place) plus tout ce qui est nécessaire à la vie quotidienne (cuisine, nourriture, table, chaise…).
  • Et petit plus pour augmenter la sensation d’espace (auquel Émilie n’a cru que quand elle l’a vu), je voudrais pouvoir passer de l’avant à l’arrière sans sortir du véhicule. Tu remarques sur les premières photos (ci-dessus) qu’il y a une grille et une planche entre “la cabine” et “la cellule”.

Pour que tu puisses suivre toute la réflexion, au commencement, sur papier, l’idée ressemblait un peu à ça :

Dessiner des plans, c’est bien beau, mais c’est bien connu qu’entre la théorie et la pratique, il y a un monde… Ce monde représentera 3 semaines de travail et/ou de réflexion dans notre cas 😀

Ce n’est pas parce que tu n’as jamais aménagé un van que tu n’y arriveras pas ! ! Il faut toujours commencer quelque part 😉
Cherche d’abord les idées, ce que tu veux construire, ensuite cherche comment les réaliser.
Tu trouveras beaucoup de gens autour de toi qui peuvent t’aider à réfléchir avec toi ou à trouver des solutions à tes problèmes (HelpX, locaux, autre backpackers, internet…).
Le plus dur, pour moi, c’est de simplifier les choses au maximum pour éviter les ennuis avec ton installation après. (La difficulté réside dans la simplicité me disait quelqu’un il y a longtemps.)

Alors ? Qu’est ce que tu en penses ?
Jusqu’ici ça a l’air intéressant… Tu ferais les choses comme nous ? Quels sont tes projets de rénovation pour ton van?
Partage avec nous en commentaire !

Si tu aimes nos conseils et nos histoires, que tu veux être sûr de ne pas les rater, abonne-toi à la newsletter, like notre page Facebook ou suis-nous sur Google+.
Et si en plus, tu veux nous aider à faire évoluer le blog et nous motiver, commente l’article et partage avec tes amis !

ENJOY ! !

Notre aventure te plait ?
Abonne-toi à nos réseaux sociaux !